Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 11:30

brume-bandeau

   En novembre 1957 (Brumaire en calendrier républicain!), sort le premier numéro de Brume, le journal des aventures du Duc de Brume. De plus en plus régulièrement, le nom du scénariste John King apparaît en couverture, signe que son nom commence à être un gage de qualité. C'est la première série " ésotérique " des éditions. Il y est question du Duc Lucian Brume, noble vaguement déchu, et franchement ruiné par ses ennemis. Il est accusé du vol de 7 joyaux, 7 pierres sacrées aux origines africaines mystérieuses. Se mêlent à l'intrigue, une secte adoratrice d'un dieu crocodile, son propre frère et la police, le tout dans une ambiance post-communale!

couv-Brume1-copie-2.jpg
Duc de Brume
n°1. Au numéro 78, le titre sera rebaptisé plus simplement en Brume.


L'épopée débute ainsi ' Dans les années 187..., Paris est bien loin de se douter que du fin fond des égoûts, parmi les miasmes fétides des révoltes mortes, un homme nommé Lucian Brume gît assommé dans le plus grand silence, la chemise déchirée et la tête couverte de son propre sang".

On découvrira bientôt avec lui, qu'un étrange tatouage lui a été fait sur le torse, sorte de carte qui représente une tête de mort, et désignant 7 lieux maudits nichés au fin fond de la jungle africaine et où il doit rapporter les 7 pierres. Menacé par une maladie mortelle, Lucian Brume n'aura d'autre choix que de courir les pays les plus obscurs pour y reprendre les 7 joyaux volés pour être délivré!

La saga tournera pendant 84 numéros autour de cette intrigue première, période extraordinaire pendant laquelle le héros deviendra peu à peu une sorte de légendes parmi la faune de contrebandiers, pirates et criminels de tous poils qui grouillaient entre les ports et la jungle. Lucian Brume y multipliera
les fausses identités - ci-dessous  le receleur Simon- pour mener à bien ses objectifs.


strip-Brume.jpg

Planche du numéro 21, avec l'arrivée aux pinceaux de l'espagnol Diaz Lage, qui donnera au Duc de Brume ses heures de gloire, ainsi que son aspect définitif.


A la base, le personnage est une sorte de mélange entre Vidocq et le Comte de Monte-Cristo, le Duc de Brume subira sous l'influence de ses meilleurs dessinateurs les influences  américaines du Jungle-Jim d'Alex Raymond, du Spirit d'Eisner, Archie Corrigan, ou encore les nouvelles terrifiantes de Jean Ray.  

 



couv-Brume134-copie-1.jpg
Magnifique couverture peinte du numéro 134, alors que les aventures du Duc maudit commencent elles, à décliner.

Le Duc de Brume restera comme la série qui introduira un ton plus sombre au pocket, avec des personnages comme Adam Eterno, Doulah le maître du Mystère, l'Oeil de Zoltek, le mage vénitien Arsat, Danny-Doom, Janus Stark, ou encore la superbe série "les contes de la lune noire".

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Chevrel - dans MYSTERE (Duc de Brume)
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • Alain Chevrel
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.

Archives