Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 09:50

brume-bandeau.jpg

 

 

Une fois de plus, je déroge quelque peu à la règle que je m'étais fixé il y a deux mois, à savoir, de ne poster de chronique que le vendredi : Cela permet à ceux qui ne passeraient ici que très occasionellement d'être sûr de ne pas le faire pour rien en venant... mettons un samedi. Mais si je continue néanmoins à poster chaque vendredi, l'actualité des amateurs de Fantasy et d'illustration m'oblige à revenir en ces tristes jours, car oui, je suis bien triste aujourd'hui :

 

                  Le roi Frazetta est mort !

 

Mille fois copié, son influence influencera les plus grands : Jeff Jones, Wrightson, Corben, Neal Adams, John Howe... Pour les Français, Loisel, Wendling, Springer, Vatine ou encore Stan et Vince se réclameront de son empreinte dans leur travail. Eastwood, Milius, Peter Jackson, Tarantino, Schwarzie, Stallone, Del Toro, Polanski et même Woody Allen et Blake Edwards comptent parmi les plus emblêmatiques personnalités qui croiseront son pinceau vigoureux pour construire leur propre légende.

 

- Nombre de petits formats lui ont piqué des éléments de tableau, voire des poses décalquées pour voler un peu de cet effet magique qui faisait si bien vendre du papier. Cliquez ici, vous saurez de quoi je veux parler. Il n'était pas que le peintre des gros barbares et des filles aux poitrines démesurées : il a trouvé une esthétique qui lui était propre, plaquée sur la toile avec une virtuosité et une force qui vous donnait cette impression unique d'avoir passé votre tête par une fenêtre ouverte sur un monde de fantasmes, de force, de beauté, d'horreur, jamais de gore, et parfois de tendresse dans un ballet magique alternant couleurs sombres et éclats lumineux, détails fins et tourbillon impressionniste.

 

Ces images au charisme unique, les illustrateurs des éditions ROA n'y ont pas été insensibles, comme en témoigne la couverture de BRUME qui suit :

 

couv-Brume5.jpg

 

J'ajoute maintenant l'original de la couverture de Brume, acquise en 2001. La version imprimée tire sur les rouge, couleur la plus sensible sur les machines offset de l'époque : On est bien loin du rendu des actuelles machines offset qui ont grandement amélioré la qualité d'impression ces dernières années.

 

couv-Brume-garous

 

 

Couverture semble-t-il très inspirée de Frank Frazetta et de sa touche magique. D'autres exemples de piquage de Frazetta, sur d'autres supports que le sujet de ce blog (jaquettes VHS, affiches ciné, cases BD, couv petits formats ou album BD et pochettes disques...), commencent déjà à fleurir à cette adresse. Le gars y explique comment il a été marqué, comme moi 30 ans avant lui, par le travail de Frazetta.

En ce qui me concerne ici, je me contenterai, au fur et à mesure de mes trouvailles, de traiter les cas d'emprunt concernant les seules éditions ROA. Une manière comme une autre de montrer son héritage, légitime ou pas, est aussi de traquer ces quelques pique-assiettes, vous ne pensez pas ?

 

Allez, je vous laisse, j'ai quelques collectors du maître à feuilleter.

 

A vendredi !

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Chevrel - dans MYSTERE (Duc de Brume)
commenter cet article

commentaires

Longworth 25/06/2010 10:37



Une vraie "Frazetta touch", en effet... avec une sauce wrightsonnienne par dessus. Du coup, le plat final n'appartient qu'à Lefeuvre (puisqu'on lit son nom en bas à gauche!).


Encore !



Alain Chevrel 30/06/2010 11:15



Longworth,


Des Lefeuvre, il y en a treize à la douzaine en Bretagne : c'est même le nom de mon dentiste, et de l'électricien de ma rue !



Jayce 18/06/2010 18:50



Il me semble avoir déjà vu cette illustration quelque part... Ah, mais ne serait-ce pas dans le fameux "Comment Cuisiner Lutins et Fées" par Laurent Lefeuvre... Celui-là même qui a rendu hommage
aux éditions ROA dans son "Tom et William"? Cela fait trop de coïncidences : Sous prétexte de rendre hommage aux aînés, ce jeune présomptueux a tout piqué à ces illustres modèles !


Sale jeune !



Alain Chevrel 20/06/2010 16:35



Ces jeunes, ça se croit tout permis : Il paraît qu'il a même donné mon nom à l'un de ces personnages !



Gorille blond 12/05/2010 18:37



Assurément un des artistes majeurs du XXème siècle. Je ne doute pas de la pérennité de son travail, et gage même qu'il sera mieux compris dans le futur. Merci à lui !



Alain Chevrel 12/05/2010 19:55



Salut, Gorille Blond, où dois-je dire Vincenzo Pompetti, puisque vous avez eu la gentillesse de me laisser un lien vers votre propre blog !


Je rappelle pour nos fans des éditions ROA, que votre père, Marcello Pompetti, a lui-même signé en son temps de bien belles couvertures de DRAKKAR (voir ma chronique du 19 mars
2010 - la signature verticale en rouge sur la gauche), et que vous êtes vous-même un jeune artiste qui reprend avec beaucoup de talent et de passion, cette tradition de la couleur
directe qui nous ravit ici.


Bravo à vous !



Qui Suis-Je ?

  • Alain Chevrel
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.

Archives