Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 10:29

sos117-bandeau---copie-1.jpg

 

 

 

A la demande de Zaïtchik, voici la couverture de SOS 117 n° 123 de mars 1973, et sobrement intitulée : "Tripes à l'air à Tripoli". Dans cette aventure en Allybie (!), Serge O. Sergent "SOS 117" fait face à un chef d'état psychopathe et sanguinaire (c'était une sorte de mode qui faisait alors fureur en Afrique, un peu comme les cols pelles à tarte au même moment chez nous), et qui ressemblait étrangement au jeune chef d'état de la Lybie : Mouammar Kadhafi.

Evidemment, le personnage fictif de cet épisode n'a rien à voir avec le jeune capitaine, alors nouvellement promu colonel et chef à vie de la Lybie. La preuve : il s'appelle Mohammed Sakhafianth. Rien à voir, donc.

 

Ne voyez pas non plus le moindre rapport entre quelques autres malfaisants affontés ici ou là par Serge O. Sergent, comme Doudou Amen Didi avec, par exemple, Idi Amin Dada (dictateur ougandais que le même Khadafi soutiendra en envoyant 3 000 hommes durant la guerre ougando-tanzanienne en 1978-1979).

 Aucun rapport non plus entre Bakassabl, le roi cannibale de l'épisode suivant... avec Bokassa, grand démocrate Centrafricain et (oh !) grand ami de Khadafi.

 

 

couv-sos1173.jpg

Si l'on ne savait pas que les petits formats ne se mêlaient jamais de politique... on pourrait presque croire que les auteurs faisaient référence à la situation de quelques pays d'Afrique de l'époque.. et qu'ils en appelaient de leurs voeux la foule à les chasser à coups de pierre dans le désert. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Chevrel - dans ESPIONNAGE (SOS 117)
commenter cet article

commentaires

Zaitchick 08/07/2010 00:01



Pardon : voici les liens :


 


http://img.photobucket.com/albums/v211/zaitchick/zaitchick%204/bancocopier.jpg


 


http://img.photobucket.com/albums/v211/zaitchick/zaitchick%204/banco-02copier.jpg



Zaitchick 08/07/2010 00:00



John King s'est associé à Jean Brusque l'espace de deux romans, Coup Moche dans le cosmos et Trépas dans la troposphère, repris ensuite dans la
Série Glauque aux Éditions Guillomard sous les titres Banco à Baïkonour et Assassins dans l'azimut...


 





 






Zaitchick 05/07/2010 12:53



Décidément, vous avez beaucoup d'amis pour pouvoir remplir tout un autocar !


(Voire les châteaux !)



Zaitchick 03/07/2010 17:01



Je viens de mettre la main, dans un vide grenier, sur trois des romans que John King avait écrits sur le personnage de SOS  117, parus aux éditions PLOMB !


http://img.photobucket.com/albums/v211/zaitchick/zaitchick%204/sos117-1bcopier.jpg


http://img.photobucket.com/albums/v211/zaitchick/zaitchick%204/sos117-1ccopier.jpg


http://img.photobucket.com/albums/v211/zaitchick/zaitchick%204/sos117-1dcopier.jpg


En effet, King, en dehors de ses activités de scénariste et de novéliste, s'est essayé, avec brio, au roman ! (Mais quand dormait-il ?) Il reste fidèle aux éditions Roa qui avaient racheté les
éditions Plomb après la guerre. Toutefois, pour d'obscures raisons, Serge O'Sergent est rebaptisé, dans certains romans, Fulbert Bénisseur de la Baffe (!?), nom qui sera repris pour deux
adaptations cinématographiques.


 


En effet, SOS 117 a été porté à l'écran à deux reprises afin de profiter de la vague des sous-James Bond qui déferle dans les salles obscures pendant la seconde moitié des années 60... Des
co-productions franco-italienne tout à fait oubliables (et oubliées) où le héros fut incarné par un certain Gérard Jardinier, retombé lui-aussi dans l'oubli. Par ailleurs, il convient de signaler
que SOS 117 ne fut pas le premier héros des éditions Roa à être adapté à l'écran (sans grand succès non plus) : Cosmic Man apparaît dans un film homonyme, exploitant, lui, la vogue des
sous-super-héros post-Batman (celui de 1966) et des Super-Argo et consort. La rumeur dit que tout critique prononçant le titre "Cosmic Man" dans la salle de rédaction était tenu de payer la
tournée à tous ses collègues... ce qui en dit long, là aussi, sur la qualité du film.


Voilà, juste pour signaler, donc, que les films tirés de BD ne sont pas une nouveauté (pensons à Docteur Justice), même s'il s'agissait souvent de séries B, au mieux (pensons encore à Docteur
Justice.)



Alain Chevrel 05/07/2010 10:59



Merci Zaïtchick,


actuellement en vacances (nous visitons les châteaux de la Loire avec un groupe d'amis en autocar), je traiterai votre message dès mon retour. Que d'infos en effet !



Vincent 18/06/2010 19:00



Je viens de découvrir le blog, c'est du grand délire !


Bravo Alain Chevrel et tous les artistes des éditions ROA !



Alain Chevrel 20/06/2010 16:22



Vincent,


Oh, moi je n'ai pas grand mérite : je me contente de scanner des vieilles BD achetées en vide-grenier, et de vaguement pondre le premier bla-bla qui me vient à l'esprit sur le moment. Mais merci
!



Qui Suis-Je ?

  • Alain Chevrel
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.

Archives