Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 08:31

courrier-bandeau

 

Merci à Zaïtchick, qui m'a envoyé cet axe de lecture intéressant du travail de John King. Du coup, je mets mon bob, chausse mes lunettes de soleil, embarque ma femme et mes BD pour partir en week-end dès ce matin.

Je lui laisse les clés de la boutique pour cette semaine, et vous laisse donc en de bonnes mains :

A vous aussi, ça fera des vacances !

  

  P.S. : Comme je ne suis pas fainéant pour autant, la couv de la semaine se trouve à la fin de l'article, c'est le numéro 10 du bimestriel "INDIENS", qui présentait un récit de King où une météorite semait d'étranges pouvoirs chez les papooses d'un village cheyenne...

 

 

"Ce qu'il y a d'intéressant avec John King, c'est sa façon de relier entre elles la trame de ses récits autour de quelques thèmes récurrents, par exemple, les pierres magiques, les cultes paîens et les déités cosmiques.

Ainsi, dans les pages de  Duc de Brume (n°21, juillet 1959) et de Drakkar (n°226, mai 1972) apparaît la même pierre précieuse au potentiel maléfique connue sous le nom de l'OEil de Janpuur.
(Je reproduis les documents des éditions Roa avec l'aimable autorisation d'Alain Chevrel

 

strip-Brume--.jpg   strip-Gunnar.jpg

couv-cosmicman2.jpg

 

 

  

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis le « culte immonde » (ainsi que le nomme Cosmic Man) réapparait notamment dans les pages de Drakkar n°93, avril 1961...

 

 couv-drakkar3.jpg    gunnar-meteorite.jpg

  Ci-dessus, Günnar face à l'incarnation de Sobek ( © collection privée Zaïtchick).

Et à diverses reprises dans d'autres titres...

Le fil rouge ? La quête de l'OEil de Janpuur ! Or le culte du Dieu Vorace * (ainsi que le nomme Günnar) rivalise avec un autre ordre, celui de la Loge Pourpre qui vénère un autre Dieu païen récurrent dans l'œuvre de King, le Kraken !

couv-gorak2.jpg   couv-skull3d-cal-.jpg
 La spectaculaire apparition du Kraken dans les pages de Gorak (n°50, aout 1957), et une nouvelle version dans les pages de Skull (n°47, novembre 1957). On notera que l'entité, certainement inspirée du fameux démon Cthulhu, n'était pas encore bien définie.



On reverra a plusieurs reprises cette créature au fil des pages des éditions Roa, ainsi que la Loge Pourpre et son inquiétant Grand Maître, Marshall Patrix, adversaire intime du Duc de Brume...

patrix.jpg

( © collection privée Zaïtchick).
Ci-dessus, Marshall Patrix dans Duc de Brume n°22, août 1959 (dessin de Marcel Pitrac)

Il y a donc des thèmes récurrents chez King qui se retrouvent au gré de ses séries... Et parfois de façon inattendue ! Ainsi, dans les pages d'Elise (n°1, décembre 1965) la jeune héroïne reçoit en cadeau de son amoureux un pendentif, une émeraude dans laquelle on reconnaît... l'Oeil de Janpuur !
elise.jpg  couv-Elise2
( © collection privée Zaïtchick).

Fulchibardesque, non ? ^^

* A propos de ce surnom, l'éditeur aurait suggéré à King de rebaptiser le Dieu crocodile « Sobek le Gras » (sic !) pour lui donner une dimension co(s)mique. King aurait coupé court en laissant tomber un catégorique « je ne suis pas d'ac ! »


Or, dans Zantar n°2, février 1953, on assiste à l'arrivée d'un étrange météore sur Terre...

zanthar-meteorite--.jpg

( © collection privée Zaïtchick).

C'est la fameuse PIERRE DE FULCHIBAR dont les éclats donneront  l'OEil de Janpuur mais aussi LOEil de Zoltec chez IPC (1963)... Et la Gemme d'infinité chez Marvel (1972) !
Il semble en effet que John King ait inspiré les scénaristes anglo-saxons qui lui ont emprunté un de ses thèmes de prédilection avant de le développer à leur tour.

La possession de la pierre devient un enjeu pour deux sectes – et deux entités – récurrentes dans l'œuvre de John King : la secte de Sobek et le Kraken !

Dès janvier 1946, dans le numéro 10 de Cosmic Man, apparaît le culte de Sobek, le dieu reptilien. (Sans doute créé pour changer un peu des habituels espions, gangsters et autres voleurs de tableaux qui sont le lot quotidien du supra-héros)...

 

couv-indiens3.jpg

A vendredi prochain !  

 

 

Repost 0
Published by Alain Chevrel - dans Courrier (Prof Zaïtchick)
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 11:20

 courrier-bandeau

 

 

                                              Comme le dit l'adage : "Raison fait loi."

 

Zaïtchick (le chroniqueur fou) m'a envoyé le courrier suivant, en réaction à ma dernière chronique traitant de Zaïtchick, le héros de son enfance à qui il a emprunté son pseudo.

      Vous suivez ? - Je sais, c'est inquiétant.

 

- Notre petit président aurait-il lu Zaïtchick quand il était enfant ?

- BHL aurait-il découvert l'existence du philosophe Jean-Baptiste Botul dans les pages culturelles de Tamulah ?

 

Sur ses sujets comme sur bien d'autres, le vigilant Zaïtchick a sa propre idée.

 

 

Après lecture du commentaire, j 'ai décidé de le publier à l'intérieur même du blog, accompagné du scan ci-dessous, sous la bannière "Courrier", car non seulement il écrit bien (ma génération est sensible à la syntaxe et à toutes ces vieilles choses désuètes liées au respect de la langue française !), mais en plus il m'apprend des choses !

 Je publierai donc désormais ce type de contribution, chaque fois que j'estimerai qu'elle apporte de l'eau au moulin ROA.

 

                 Alors... A vos plumes, fans !

                                                                       Alain

 

 

 

  " Cher Alain,
Du Zaïtchick n°3, il ne me reste guère que quelques pages. J'ai néanmoins conservé l'épisode où Zaïtchick, alias Pierre Sarko, affronte l'homme aux mains d'acier, le terrible Docteur Strangegloves ! (Probablement inspiré du célèbre Doctor No de James Bond.)
Ici, Zaïtchick affronte le complice simiesque du docteur, l'imposant Kong (inspiré de... La planète des Singes ?) Il le défait en employant une formule qui fera florès des années plus tard.

 

          kong-01.jpg

Le dessin est l'œuvre d'un certain Lawrence Lee-Feuvre. Les auteurs maisons américanisaient leur nom pour donner un cachet "comic book" à leur travail, comme l'avait fait Melvin-Nash (Marcel Navarro, scénariste de Fantax), Molins (Felix Molinari, créateur de Super Boy) ou, plus tard, John Milton (Jean Mitton - créateur de Mikros)...
On notera que les premiers numéros de Zaïtchick sont en bichromie. En effet, les éditions Roa ont certainement voulu éviter le désagrément d'une interdiction comme celle qui frappa la revue Fantask des éditions Lug. Entre-autres choses, la Commission de censure avait reproché à l'éditeur lyonnais des "couleurs agressives". Un bien fallacieux prétexte pour torpiller une revue qui proposait des bandes de science-fiction étrangères. "

 

 

- Bravo à Zaïtchick -

  

 

 

 

Repost 0
Published by Alain Chevrel - dans Courrier (Prof Zaïtchick)
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • Alain Chevrel
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.
  • né en 1947 (début officiel de la guerre froide, et de la fameuse affaire Roswell), je suis un enfant de l'histoire et de l'imaginaire.

Archives